Please reload

Recent Posts
Featured Posts

4 exercices à éviter si vous avez mal au dos (et quoi faire à la place)

April 9, 2018

 Ce sont parfois des gestes anodins, jusqu’à ce qu’ils ne le soient plus…

On vous dit que l’exercice est un bon moyen de prévenir ou de soulager les maux de dos, mais saviez-vous que certains exercices sont déconseillés si vous avez déjà des problèmes dans cette région? En effet, certains exercices exigent beaucoup de votre dos.

Voici quelques exemples d’exercices à éviter et quelques solutions de rechange possibles :

1) ÉVITEZ : le gainage lombaire
Pour cet exercice, on doit se coucher sur le ventre, puis lever simultanément les bras et les jambes et tenir la position. La plupart des gens ressentent un certain inconfort en faisant cet exercice, et les études ont démontré qu’il exerce un grand stress sur les articulations de la région lombaire1.

Essayez plutôt : l’extension croisée
On recommande souvent l’extension croisée pour renforcer et stabiliser le bas du dos sans mettre de la pression sur la colonne vertébrale. Mettez-vous à quatre pattes et contractez vos muscles abdominaux. Étendez une jambe derrière vous au niveau de la hanche, sans faire basculer le bassin. Étendez le bras opposé devant vous au niveau de l’épaule. Tenez cette position, puis revenez à la position de départ. Répétez de 8 à 12 fois, puis faites la même chose avec la jambe et le bras opposés. Votre dos ne doit pas s’affaisser pendant l’exercice.

 

 

2) ÉVITEZ : les redressements assis
Bien qu’ils permettent de renforcer les muscles abdominaux, les redressements assis mettent également beaucoup de pression sur la colonne vertébrale.Essayez plutôt : les redressements partielsLes redressements partiels sont efficaces pour isoler les muscles abdominaux sans risque de blessure lombaire. Étendez-vous sur le dos, les genoux fléchis et les pieds à plat sur le sol. Placez vos mains derrière votre cou, contractez vos muscles abdominaux et soulevez vos épaules du sol, en faisant attention de ne pas utiliser vos bras pour soulever le cou. Tenez la position, puis ramenez lentement les épaules au sol. Répétez 15 fois, ou selon ce qui est recommandé dans votre programme d’exercices.

 

 

3) ÉVITEZ : l’extension des deux jambesLe renforcement du tronc est un élément clé de la gestion des douleurs dorsales. L’extension des deux jambes (qui consiste à lever les deux jambes simultanément en étant étendu sur le dos) est un exercice qui sollicite beaucoup le bas du dos.Essayez plutôt : l’extension d’une jambe à fois. Étendez-vous sur le dos et fléchissez un genou en gardant le pied à plat sur le sol. Soulevez légèrement l’autre jambe et tenez la position. Ramenez ensuite lentement la jambe au sol. Répétez 10 fois (ou selon ce qui est recommandé dans votre programme d’exercices), puis recommencez avec l’autre jambe. N’oubliez pas de garder votre dos à plat sur le sol tout au long de l’exercice.

 

4) ÉVITEZ : le toucher des orteils en position deboutIl est important de s’étirer pour prévenir les blessures et réduire les courbatures après un entraînement. Les tensions dans les ischio-jambiers (les muscles situés à l’arrière des cuisses) sont assez courantes et peuvent entraîner des douleurs au dos. Le toucher des orteils en position debout peut cependant étirer davantage le dos que les ischio-jambiers et ainsi aggraver une blessure lombaire existante. Essayez plutôt : l’étirement des ischio-jambiers à l’aide d’une servietteÉtendez-vous sur le dos et relevez un genou. Enroulez une serviette autour du pied de la jambe qui est au sol et utilisez-la pour soulever la jambe, en redressant le genou. Tenez la position pendant 20 secondes, puis passez à l’autre jambe. Assurez-vous de garder le dos à plat au sol pendant l’étirement.Ne laissez pas la douleur vous empêcher de bouger! Consultez votre chiropraticien si vous avez des questions ou des inquiétudes.

 

 

 

Référence 1. Callaghan JP, Gunning JL, McGill SM. The relationship between lumbar spine load and muscle activity during extensor exercises. Physical Therapy. 1998;78(1):8-18.

Share on Facebook
Share on Twitter
Please reload

Follow Us
Search By Tags
Please reload

Archive
  • Facebook Basic Square
  • Twitter Basic Square
  • Google+ Basic Square

La chiropratique pour les lésions de surmenage
QU’EST-CE QU’UNE LÉSION DE SURMENAGE ?
Une lésion de surmenage est généralement causée par l’usage rapide et répété de muscles et articulations. Ses
symptômes les plus courants sont l’engourdissement, le picotement, la sensation de brûlure, l’enflure et la douleur. Ce
problème peut affecter aussi bien les joueurs de tennis ou les golfeurs que les opérateurs de marteau-piqueur ou les
manutentionnaires sur les chaînes de montage. Les jeux vidéo, l’ordinateur ou même le tricot peuvent provoquer des
lésions de surmenage.
Les lésions les plus courantes sont le syndrome du canal carpien, la tendinite du golfeur ou du joueur de tennis et les
blessures de la coiffe des rotateurs. Non traitées, ces lésions peuvent entraîner des troubles qui exigeront une longue
interruption de l’activité à la source du problème.


Le saviez-vous ?
Un docteur en chiropratique (DC) est un professionnel qualifié pour diagnostiquer les causes de vos douleurs et
dispenser un traitement efficace. Ignorer la douleur ne la fera pas partir, au contraire. Il est important de traiter non
seulement les symptômes, mais également la cause. Si les lésions de surmenage vous empêchent de faire vos
tâches courantes ou vos activités préférées, vous devriez consulter en chiropratique. Votre chiropraticien ou
chiropraticienne évaluera vos symptômes, posera un diagnostic et vous recommandera un plan de traitement
qui vous mettra sur la voie de la guérison. Il pourra aussi vous donner des conseils spécialisés pour prévenir la
récurrence de vos douleurs ou blessures.
La chiropratique pour les lésions de surmenage chiropratique.ca

POUR VOUS REMETTRE SUR PIED
La chiropratique peut rétablir les fonctions de la colonne et des muscles et ligaments connexes pour vous permettre de bouger normalement. Votre chiropraticien vous recommandera un plan de traitement personnalisé qui
peut inclure des changements à votre mode de vie ou de travail, l’ajustement vertébral, la mobilisation articulaire, les ultrasons, des techniques de relâchement musculaire, la stimulation musculaire et des exercices thérapeutiques. Les complications sont rares, et les effets indésirables, une douleur temporaire par exemple, sont généralement mineurs.
Les chiropraticiens acquièrent leurs compétences dans le cadre d’un programme d’études rigoureux de cinq années d’université à temps plein.

VOTRE RÔLE
Tout patient a un rôle actif à jouer dans la réussite d’un traitement. Ainsi, le traitement des lésions de surmenage peut exiger de modifier son poste de travail, de prendre des pauses pour détendre les muscles et articulations
surmenés, et de faire des exercices de relaxation et de musculation des zones affectées.

QUAND CONSULTER EN CHIROPRATIQUE ?
Si vous commencez à éprouver des douleurs aux mains, aux poignets, aux bras ou aux épaules, consultez un chiropraticien pour un examen.
La plupart des gens répondent bien au traitement et reprennent leurs activités courantes plus rapidement que s’ils avaient laissé le temps faire les choses.


© ASSOCIATION CHIROPRATIQUE CANADIENNE
Restez branchés!
@CanChiroAssoc/canadianchiropracticassociationchiropractic.ca/fr/category/blogue/
Association chiropratique canadienne
186 Spadina Avenue, Suite 6
Toronto, ON M5T 3B2
Tél : 1-877-222-9303
info@chiropractic.ca
chiropratique.ca

© Copyright 2017 ChiroAylmer - Tous droits réservé.